Australie : À 13 ans, il pirate les serveurs d’Apple pour se faire recruter


Illustration. (Robson90 / Shutterstock)

Le jeune australien avait eu accès à des données internes à l’entreprise californienne qu’il avait dérobées.

La justice australienne juge actuellement un adolescent, aujourd’hui âgé de 17 ans, pour avoir détourné 90 Go de données hébergées sur des serveurs d’Apple. Les faits remontent au mois de décembre 2015 alors qu’il avait à peine 13 ans, et avaient été réitérés début 2017.

Il voulait se faire recruter

Pour accéder à ces données internes, l’adolescent avait généré des identifiants afin de se faire passer pour un employé de la firme américaine, rapporte ABC News.

L’avocat de la défense a déclaré devant les magistrats : « Il n’avait aucune idée des conséquences de ce piratage et espérait qu’Apple lui proposerait un travail après l’avoir découvert. Il n’imaginait pas que cela pourrait mener à autre chose qu’à une offre d’emploi », ajoutant que l’adolescent n’était pas en mesure d’évaluer la gravité de son acte. Il a plaidé la relaxe de son jeune client.

Aucune donnée personnelle

L’entreprise californienne a communiqué à la suite de ce piratage, expliquant que ses services « ont découvert un accès non-autorisé, ont limité sa portée et ont prévenu les autorités ». Apple avait indiqué à cette occasion qu’aucune donnée personnelle n’avait été piratée.


Le jugement devrait être rendu bientôt. En tout état de cause, Apple ne semble pas intéressé par les compétences du jeune homme.