Accident d’hélicoptère mortel dans les Landes : le second militaire est décédé


Un hélicoptère militaire de type Cougar. (Illustration/Serge Goujon/Shutterstock)

Le second militaire qui avait été grièvement blessé durant un entrainement d’hélitreuillage à Biscarrosse (Landes) ce mercredi, est décédé. Deux militaires ont donc été tués dans cet accident.


La ministre des Armées Florence Parly a annoncé la triste nouvelle ce jeudi en début d’après-midi : le second militaire qui était grièvement blessé après l’accident, n’a malheureusement pas survécu. Quentin Le Dillau était infirmier sur la base aérienne de Cazaux. Son âge n’a pas été précisé pour l’heure.

C’est aussi sur cette base qu’était rattaché le sergent Pierre Pougin, qui était Sauveteur plongeur héliporté de l’Escadron d’hélicoptères 1/67 « Pyrénées », et qui est décédé hier lors du drame.

L’accident s’est produit vers 16 heures ce mercredi au cours d’un entraînement à la mission permanente de « Search and Rescue » réalisé par un modèle Caracal de l’Escadron d’hélicoptères 1/67 « Pyrénées », à Biscarrosse.

« Les deux militaires ont chuté au sol dans des circonstances qui restent à établir », a indiqué le ministère dans un communiqué le soir du drame. Deux enquêtes ont été ouvertes, l’une judiciaire et la seconde technique, afin de déterminer ce qu’il s’est exactement passé.