Accusés de racisme anti-asiatique après la diffusion d’une vidéo, Griezmann et Dembélé s’excusent


Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé apparaissent dans une vidéo amateur où ils tiennent des propos racistes. (capture écran/DR)

Les deux joueurs de l’équipe de France de football Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé sont visés par de nombreuses critiques après la diffusion d’une vidéo amateur sur les réseaux sociaux, où des propos racistes sont tenus. Les deux internationaux qui évoluent au FC Barcelone ont présenté leurs excuses ce lundi.

La vidéo d’une quarantaine de secondes a été diffusée sur les réseaux sociaux ce vendredi. On y aperçoit Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé dans une chambre, au Japon, lors d’une tournée de leur club, le FC Barcelone, en Asie, en 2019.

« Oh putain, la langue… Toutes ces sales gueules… Pour jouer à PES mon frère… », lâche Ousmane Dembélé, hilare, en filmant des employés qui sont visiblement en train de réparer leur télévision. Des zooms peu avantageux sont réalisés sur ces derniers. Son partenaire et ancien joueur de l’Atletico de Madrid, Antoine Grizemann, rigole. « Vous êtes en avance ou vous n’êtes pas en avance dans votre pays ? », poursuit Ousmane Dembélé, faisant par la même occasion un cliché au sujet des Asiatiques.

Dans une seconde vidéo datant de la même époque, diffusée par le FC Barcelone cette fois, on aperçoit également Antoine Griezmann qui imite grossièrement le parler asiatique.

« Je suis désolé si j’ai pu offenser mes amis japonais »

Depuis vendredi, le hashtag « #StopAsianHate » a revu le jour sur les réseaux sociaux, tandis que la première vidéo a été visionnée près d’un million de fois sur Twitter. De nombreux internautes ont aussi fait part de leur indignation.

Les deux joueurs internationaux tricolores ont finalement décidé de réagir à cette affaire ce lundi. « Je me suis toujours engagé contre toute forme de discrimination. Depuis quelques jours certaines personnes veulent me faire passer pour l’homme que je ne suis pas », écrit Antoine Griezmann, 30 ans, sur Twitter. « Je réfute avec fermeté les accusations qui me sont portées et je suis désolé si j’ai pu offenser mes amis japonais ».

« Il m’arrive d’utiliser ce genre d’expression en privé, avec des amis »

Ousmane Dembélé, 24 ans, s’est quant à lui exprimé dans une story sur Instagram. « Ces derniers temps, une vidéo privée datant de 2019 circulait sur les réseaux. Il se trouve que la scène se passe au Japon. Elle aurait pu se dérouler n’importe où sur la planète, j’aurais utilisé les mêmes expressions », réagit l’ancien joueur du Borussia Dortmund âgé de 24 ans. « Je ne visais donc aucune communauté. Il m’arrive d’utiliser ce genre d’expression en privé, avec des amis, et ce peu importe leur origine », ajoute-il. « Je conçois donc qu’elle ait pu heurter les personnes présentes sur ces images. De ce fait, je leur présente mes sincères excuses ».

Ousmane Dembélé s’est exprimé dans un message sur Instagram.

Une polémique qui surgit quelques jours après l’élimination douloureuse des Bleus de l’Euro 2020 face à la Suisse, en huitièmes de finale, aux tirs aux buts.