Affaire Benalla : La cheffe de la sécurité de Matignon démissionne.

Edouard Philippe (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Marie-Élodie Poitout, la cheffe du groupe de sécurité du Premier ministre (GSPM) a démissionné.


La commissaire divisionnaire avait été entendue ce mardi par la brigade criminelle dans le cadre de l’affaire Benalla. Cette dernière est soupçonnée d’être à l’origine de l’enregistrement des conversations entre Alexandre Benalla et Vincent Crase.

Ces derniers ont été diffusés par Mediapart la semaine dernière.

Convoquée par Edouard Philippe ce jeudi, Marie-Elodie Poitout a réaffirmé qu’elle n’était absolument pas liée à une rencontre entre Alexandre Benalla et Vincent Crase en juillet dernier, ni à ces enregistrements.

Au vu de la sensibilité du poste auquel elle était affectée et souhaitant écarter toutes polémiques, la commissaire divisionnaire a demandé au Premier ministre d’être affecté sur un autre poste au sein du ministère de l’Interieur. Une décision qu’Édouard Philippe a accepté, soulignant le très grand professionnalisme de la fonctionnaire.