Affaire Brice Taton : L’un des meurtriers du supporteur toulousain a été assassiné


Les supporters du Toulouse FC ont rendu un nouvel hommage à Brice Taton le 5 octobre 2019. (photo TFC/DR)

L’un des meurtriers de Brice Taton a été tué dans la nuit de vendredi à samedi à Belgrade (Serbie). Il a reçu deux balles dans la tête.

Ljubomir Markovic, 37 ans, a été assassiné de deux balles dans la tête par des inconnus, dans une station-essence selon les médias locaux. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances de cet homicide.

L’homme avait été condamné à 13 ans de prison en appel pour le meurtre de Brice Taton, supporteur du TFC Toulouse (Ligue 1). Des faits qui s’étaient déroulés le le 17 septembre 2009 à Belgrade alors que la victime venait supporter son équipe en Europa League dans un match contre le Partizan Belgrade.

Le coupable avait été remis en liberté en 2017 après avoir purgé sa peine. Par ailleurs, 14 hooligans du club belgradois avaient été condamnés en appel en 2012, à des peines de 4 à 15 ans de prison pour le meurtre du Français. En première instance en janvier 2011, ils avaient été condamnés à des peines de 4 à 35 ans de prison.

Sauvagement roué de coups et grièvement blessé

Brice Taton avait été sauvagement roué de coups à quelques heures du coups d’envoi du match par de nombreux agresseurs. La victime se trouvait avec ses amis dans le centre de Belgrade, prenant un verre sur une terrasse de café au moment de l’attaque mortelle. Le Français de 28 ans avait été grièvement blessé à la tête et au thorax.


Hospitalisé à Belgrade, il est décédé quelques jours après les faits, le 29 septembre 2009. Un drame qui avait provoqué une vive émotion en France mais également en Serbie.