Affaire des passeports : Alexandre Benalla renvoyé en correctionnelle pour «faux» et «usage de faux»


Alexandre Benalla le 21 janvier 2019 au Sénat. (capture écran vidéo)

L’ancien chargé de mission de l’Élysée Alexandre Benalla est renvoyé en correctionnelle dans l’affaire des passeports, pour « faux » et « usage de faux ».

Soupçonné d’avoir utilisé illégalement deux passeports diplomatiques après son départ de l’Élysée, Alexandre Benalla est renvoyé en correctionnelle pour « faux », « usage de faux » et « usage public et sans droit de documents justifiant d’une qualité professionnelle » apprend-on ce mercredi.

C’est la première fois qu’Alexandre Benalla est renvoyé devant la justice alors qu’il est visé par cinq autres enquêtes judiciaires.

L’ancien employé de l’Élysée est soupçonné d’avoir utilisé du papier à en-tête de la présidence de la République pour se procurer un passeport de service a révélé Mediapart. Il aurait utilisé ses passeports diplomatiques pour se rendre dans plusieurs pays africains.