Affaire Vincent Lambert : la CEDH rejette la requête des parents et confirme l’arrêt des soins


Vincent Lambert est dans un état végétatif depuis près de 10 ans. DR

Le Conseil d’État s’était prononcé en faveur de l’arrêt des soins envers Vincent Lambert, prise en avril 2018 par le CHU de Reims.


La Cour européenne des droits de l’Homme a annoncé ce mardi le rejet de la requête des parents de Vincent Lambert, qui s’étaient opposés à l’arrêt du Conseil d’État.

Dans sa décision la semaine dernière, l’institution avait validé l’arrêt des soins de leur fils, dans un état végétatif depuis 10 ans.

La CEDH a « refusé les demandes de mesures provisoires qui lui ont été présentées, à savoir de suspendre l’exécution de l’arrêt du Conseil d’État du 24 avril 2019 et prononcer une interdiction de sortie du territoire de Vincent Lambert », a-t-elle écrit dans un communiqué.