Affaire Vincent Lambert : Le gouvernement français se pourvoit en cassation contre la décision de reprise des traitements


Vincent Lambert est dans un état végétatif depuis près de 10 ans. DR

Le gouvernement français a décidé de se pourvoir en cassation après la décision de la cour d’appel de Paris ordonnant la reprise des traitements de Vincent Lambert.

« Une déclaration de pourvoi a été déposée aujourd’hui en fin de matinée auprès de la Cour de cassation pour le compte des ministères parties », a indiqué le ministère de la Santé.

Saisie par les avocats des parents de Vincent Lambert, la cour d’appel de Paris avait réclamé in extremis la reprise des traitements le 20 mai dernier. Ils venaient d’être arrêtés par les médecins. Tous les recours des parents de Vincent Lambert avaient été rejetés, notamment ceux auprès de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) et du Conseil d’État.

Vincent Lambert, tétraplégique, se trouve dans un état végétatif depuis 10 ans après un accident de la route.