Agde : Un conducteur fonce délibérément sur un policier de la BAC pour échapper à son interpellation


Illustration © Actu17

Un policier de la brigade anticriminalité (BAC) a ouvert le feu à Agde (Hérault) alors qu’un suspect au volant d’une voiture lui fonçait volontairement dessus.

Il a risqué sa vie au cours de cette intervention. Ce policier a eu le bon réflexe et s’est écarté avant d’être percuté par un automobiliste. L’affaire s’est déroulée dans la nuit de jeudi à vendredi. Les forces de l’ordre ont été prévenues qu’un homme avait dérobé le téléphone portable d’une femme vers 04h40, dans la zone naturiste du Cap d’Agde raconte le Métropolitain.

La victime a ensuite reçu un appel, celui d’un homme lui réclamant la somme de 500 euros pour pouvoir récupérer son téléphone. Un rendez-vous a alors été fixé. La police a été alertée et un dispositif a été mis en place afin de coincer le suspect lors de la transaction.

Tentative d’homicide volontaire

Vers 05h25, un homme est arrivé au volant d’une voiture et a reçu l’ordre d’en sortir. Le conducteur a d’abord levé les mains, faisant mine de se rendre, puis a soudainement enclenché une marche arrière. Il a ensuite foncé volontairement sur l’un des policiers de la BAC qui est parvenu à s’écarter. Le fonctionnaire a ouvert le feu avec son arme de service précise le site d’informations.

L’automobiliste a pris la fuite. Il est activement recherché par la police. Une enquête a été ouverte pour tentative d’homicide volontaire avec arme sur personne dépositaire de l’autorité publique. Les enquêteurs de la sûreté urbaine du commissariat d’Agde ont été chargés des investigations.


Un policier tué au Mans

Ces faits sont survenus environ une heure après le drame qui a coûté la vie à un policier du Mans (Sarthe). Ce dernier tentait de récupérer les clefs d’un homme au volant d’une voiture, qui a brutalement accéléré et percuté un mur. Le brigadier de police a été tué sur le coup. Le mis en cause déjà connu de la justice a été placé en garde à vue.