Agen : Sous stupéfiants, le chauffard refuse le contrôle et blesse un policier en le traînant sur plusieurs mètres


Un policier lors d'un contrôle routier à Paris, le 19 mars 2020. (Illustration/Frederic Legrand-COMEO/Shutterstock)

Le policier blessé et a déposé plainte contre le chauffard âgé de 23 ans, qui a été remis en liberté.

Un contrôle refusé et un policier blessé. Encore. Il était 18 heures ce mercredi à Agen (Lot-et-Garonne) lorsqu’une patrouille de police a quitté sa place de stationnement. Les fonctionnaires ont alors aperçu un homme au volant d’une Renault Kangoo arrivant à pleine vitesse, qui a fait un écart et s’est arrêté un peu plus loin raconte Sud Ouest.

Ce dernier est sorti de son véhicule pour s’en prendre verbalement aux forces de l’ordre, qui étaient en tenue d’uniforme… dans une voiture banalisée. Un détail que le chauffard n’avait certainement pas remarqué. Les policiers ont ordonné à cet homme de s’arrêter pour un contrôle.

Mais le suspect a refusé et a redémarré. Alors qu’il était arrêté un peu plus loin, l’un des fonctionnaires s’est penché dans l’habitacle de la Kangoo pour se saisir des clefs de contact. Mais le chauffard a une nouvelle fois redémarré, traînant le policier sur plusieurs mètres avant que ce dernier ne réussisse à couper le contact.

Cinq jours d’ITT

Le mis en cause âgé de 23 ans a été interpellé et placé en garde à vue. Ce dernier avait consommé des produits stupéfiants au moment des faits. Le policier a été blessé et s’est vu attribuer 5 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Il a déposé plainte.


Au cours de ses auditions, le jeune chauffard a expliqué qu’il n’avait « pas que ça à faire » pour justifier son geste et ce refus d’obtempérer. L’homme a été remis en liberté, il sera convoqué ultérieurement par la justice pour répondre de ses actes.