Aix-en-Provence : Panique et alerte attentat dans un lycée suite à la présence d’un insecte


Illustration. (pixabay)

La panique et les cris des élèves dans une salle de classe du lycée Cézanne à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ont provoqué le déclenchement d’une alerte attentat. Les policiers sont rapidement arrivés sur les lieux.

Des élèves ont été pris de panique ce mardi après-midi et se sont mis à hurler en voyant un gros bourdon qui tournait autour d’eux. Le professeur a toutefois refusé d’ouvrir la porte pour que l’insecte sorte raconte France Bleu. Les élèves de cette classe composée de 31 filles se sont rués vers le fond de la pièce. « Certaines ont la phobie des gros insectes. Et le prof ne voulait pas qu’on sorte. Alors on a crié ! », raconte l’une des élèves, Romane.

Des bruits suspects qui ont inquiété les élèves et l’enseignant de philosophie qui se trouvaient à l’étage inférieur. Par mesure de sécurité, ce dernier a décidé de confiner ses élèves. Une mesure prévue en cas d’attentat.

Les élèves ont alerté leurs proches qui ont immédiatement appelé la police

Apeurés, des élèves ont alors envoyés des SMS et des vidéos à leurs proches. Leurs parents ont alors composé le 17 pour alerter la police qui, face à ces nombreux appels, a décidé d’envoyer un maximum d’équipages au lycée.

« L’information qui nous était donnée par les messages d’alerte, c’est que des élèves étaient séquestrés dans une classe », a confié un commissaire de police à 20 minutes.


 

Gilets pare-balles lourds et fusils d’assaut

Une intervention d’urgence de type attentat a alors été mise en place et les policiers ont pris leurs équipements en conséquence : gilets pare-balles lourds et fusils d’assaut.

Mais une fois arrivés sur place, les fonctionnaires ont vite compris qu’il ne s’agissait pas du tout d’un attentat. Le responsable de la vie scolaire leur a indiqué qu’un gros bourdon était à l’origine de ce mouvement de panique, qui aura donc servi d’entrainement aux forces de l’ordre.