Alençon : Les policiers agressés par une trentaine d’individus en tentant d’arrêter un chauffard de 16 ans


Illustration. (photo Guillaume Bonnefont/Ip3 Press/Maxppp)

Les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) ont été pris pour cible par une trentaine d’individus à Alençon (Orne) qui ont utilisé des mortiers d’artifice. Les fonctionnaires tentaient de stopper un automobiliste qui venait de commettre un refus d’obtempérer.


Intervention difficile des policiers de la BAC dans le quartier de Perseigne à Alençon ce mercredi vers 18 heures. Ils ont tenté d’intercepter un automobiliste qui a pris la fuite. Une trentaine d’individus se sont opposés à leur intervention et ont tiré de nombreux mortiers d’artifice dans leur direction, pour les empêcher d’avancer dans la rue Blaise-Pascal.

Le véhicule du fuyard s’est arrêté un peu plus loin et les trois occupants ont pris la fuite. Le conducteur a tout de même pu être identifié, puisqu’il est bien connu des services de police.

Il s’agit d’un adolescent de 16 ans. Ce dernier a été interpellé peu après dans ce même quartier, avant d’être placé en garde à vue pour des faits de « refus d’obtempérer aggravé, conduite sans permis et sous stupéfiants et rébellion ». Le mis en cause doit être déféré ce vendredi au juge des enfants.

Aucun policier n’a été blessé au cours de cette intervention. L’enquête est menée par les enquêteurs de la sûreté urbaine, notamment pour identifier les deux autres occupants du véhicule et les auteurs de cette agression contre les forces de l’ordre.


Un homme interpellé en plein rodéo sauvage à moto

La veille, les policiers avaient interpellé un homme âgé de 20 ans en plein rodéo sauvage, toujours dans le quartier Perseigne. Il n’avait pas le permis et avait également une peine de prison d’un an, prononcée par le tribunal de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), à purger.

L’homme a été écroué au terme de sa garde à vue et sera jugé le 1er juillet prochain pour ce rodéo sauvage. En outre, son deux-roues qui était non-homologué, a été saisi.