Alexandre Benalla placé en détention provisoire après la révocation de son contrôle judiciaire.


Alexandre Benalla en septembre 2018. (DR)

Alexandre Benalla a été placé en détention provisoire ce mardi soir. Le juge des libertés et de la détention (JLD) a décidé de révoquer le contrôle judiciaire de l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron.

L’ancien chargé de mission de l’Élysée était entendu depuis ce matin au tribunal de grande instance de Paris pour être entendu par les juges d’instruction chargés du dossier des violences du 1er mai.

Le parquet de Paris avait requis le placement en détention provisoire alors qu’Alexandre Benalla était convoqué ce mardi à la suite de la diffusion par Mediapart d’enregistrements d’une conversation entre Alexandre Benalla et Vincent Crase.

Des discussions datées du 26 juillet dernier alors que les deux hommes étaient déjà mis en examen dans l’affaire des violences du 1er-Mai, et avaient interdiction d’entrer en contact.

« Il n’y a pas de justification de cette révocation [du placement sous contrôle judiciaire] » a déclaré l’avocate d’Alexandre Benalla à la sortie de l’audition.


Vincent Crase pourrait lui aussi faire l’objet d’un placement en détention provisoire ce mardi soir.