Allemagne : Il percute sa femme avec sa voiture et l’achève à coups de hache en pleine rue


Un homme a tué sa femme en pleine rue à coups de hache, à Limbourg en Allemagne. (photo DR)

C’est un meurtre particulièrement sauvage qui s’est déroulé à Limbourg-sur-la-Lahn, en Allemagne, ce vendredi. Un homme de 34 ans a percuté sa femme de 31 ans avec sa voiture et l’a ensuite achevée à coups de hache, alors qu’elle était inconsciente. Il a été arrêté.

Une femme de 31 ans a été tuée dans une scène de violences particulièrement atroce. Alors qu’elle marchait sur le trottoir à Limbourg vers 08h25 ce vendredi matin, son mari au volant d’une voiture de marque Audi, lui a foncé dessus à pleine vitesse, la percutant violemment.

Son véhicule s’est encastré dans un mur, détruisant totalement l’avant du véhicule. L’homme âgé de 34 ans est alors sorti de sa voiture, a ouvert le coffre avant de prendre une hache. La victime gisait alors au sol, inconsciente. L’agresseur lui a alors porté cinq violents coups de hache au niveau du cou. La mère de famille a été décapitée indique Bild.

Une vidéo filmée par un témoin, montrant une partie de cette épouvantable attaque, a été diffusée sur les réseaux sociaux. La police a invité les internautes à ne pas diffuser ces images sous peine d’être poursuivi.

L’homme écroué après avoir passé la nuit à l’hôpital

L’agresseur a été arrêté par la police peu après l’homicide, sans opposer de résistance, alors qu’il se trouvait à quelques mètres de la scène de crime. Il a été sérieusement blessé lors du choc de sa voiture contre le mur et a été conduit à l’hôpital où il a passé la nuit, sous étroite surveillance policière raconte le Frankfurter Neue Presse.


Le mis en cause a été amené en prison ce samedi. Un mandat d’arrêt avait été délivré à son encontre ce vendredi soir par le tribunal de district de Limbourg a indiqué le porte-parole adjoint du parquet, Manuel Jung. Le quotidien local explique par ailleurs que les policiers et les pompiers qui sont intervenus sont particulièrement choqués.

Le couple était séparé et la victime vivait dans un foyer

La victime qui était mère de deux enfants, ne vivait plus avec son mari dans leur logement situé près de Mendig, à environ 70 kilomètres de Limbourg. L’homme y résidait actuellement seul. La trentenaire habitait dans un refuge avec ses enfants.

Selon les premiers éléments de l’enquête donnés par Bild, la jeune femme avait déjà fait l’objet de menaces de la part de son mari et avait pris ses distances avec lui.

Sur Twitter, la police a répondu à plusieurs internautes qui évoquaient le fait que l’auteur des faits était de nationalité étrangère : « Puisque ça t’intéresse tellement : Cet homme de 34 ans est citoyen allemand. Il est né et a grandi en Allemagne, mais n’a pas de nom allemand. On ne sait toujours pas dans quelle mesure cela est pertinent dans le cadre de la procédure. »