Allemagne : Un potentiel attentat terroriste déjoué à Cologne, 6 suspects interpellés


Illustration. (PT-lens / Shutterstock)

La police de Cologne (Allemagne) a mené une importante opération ce jeudi matin dans laquelle six hommes ont été interpellés. Les forces de l’ordre ont indiqué avoir déjoué une potentielle attaque terroriste.

« Nous avons appris qu’une attaque était imminente« , a déclaré Klaus-Stephan Becker, un responsable de la police de Cologne. Une opération de police s’est déroulée simultanément à Cologne et à Düren, plusieurs appartements ont été perquisitionnés et six suspects ont été interpellés explique le média allemand Der Spiegel.

L’un des mis en cause est un homme âgé de 30 ans, un germano-libanais originaire de Berlin converti à l’islam et bien connu des services de police. Ce dernier avait récemment déménagé à Düren et avait affirmé lors d’une conversation téléphonique qu’il était prêt à commettre une attaque.

Des liens avec Anis Amri, le tueur de Berlin

Le mis en cause qui entretient des liens très étroits avec les cercles djihadistes à Berlin avait assuré le rôle d’imam substitut dans l’association Fussilet 33, qui s’occupait d’une mosquée dans la capitale germanique. Une mosquée qui a depuis été fermée et que Anis Amri, le tueur du marché de Noël de Berlin en 2016, avait fréquenté.

Un second suspect de 21 ans ayant prêté allégeance à l’EI

Un autre suspect interpellé est âgé de 21 ans, décrit comme « très violent », il est accusé d’avoir prêté allégeance au groupe État islamique (EI). Deux autres suspects sont eux aussi des convertis, âgés de 20 et 21 ans. Les six interpellés ont été placés en garde à vue et deux d’entre-eux ont été remis en liberté au cours de la journée.

Les perquisitions n’ont pas permis aux enquêteurs de découvrir des explosifs. Les policiers ont également inspecté un chantier sur lequel plusieurs des mis en cause ont travaillé, notamment à l’aide de chiens détecteurs d’explosifs. En outre, aucun plan détaillé indiquant le lieu ou la date d’un attentat n’a été découvert lors des fouilles, mais les enquêteurs ont saisi de nombreux téléphones et du matériel informatique.