Alpes-Maritimes : Il filmait sous les jupes avec un smartphone caché dans une poussette


Illustration. (Pixabay)

Le jeune papa profitait de promener son bébé pour assouvir sa soif de voyeurisme.


Vendredi dernier, le tribunal correctionnel de Grasse a condamné un père de famille de 32 ans à 6 mois de prison avec sursis. La justice l’a sanctionné pour « voyeurisme aggravé, enregistrement d’images résultant de l’utilisation d’un moyen pour apercevoir à son insu et sans son consentement les parties intimes d’une personne », révèle Nice-Matin.

Une victime s’aperçoit qu’elle a été filmée

Le mis en cause a été interpellé le 8 janvier dernier, dans le centre commercial de Saint-Laurent-du-Var « Cap 3000 ».

Il baladait son bébé de 20 mois dans une poussette, sur laquelle un smartphone était fixé en mode enregistrement vidéo. L’objectif de l’appareil était positionné de manière à pouvoir filmer sur les jupes des femmes. Une cliente avait remarqué son manège, de même que l’opérateur de la vidéosurveillance du magasin.

Plusieurs enregistrements vidéo

Les policiers ont perquisitionné son smartphone et y ont découvert 12 vidéos compromettantes. Sa peine de prison avec sursis a été assortie d’une mise à l’épreuve pendant deux ans et d’une obligation de soins.