Alpes-Maritimes : Le corps d’une femme battue à mort découvert sous des détritus à Cagnes-sur-Mer


Illustration. (Gérard Bottino / Shutterstock)

La macabre découverte a été faite par un riverain qui a vu un pied dépasser d’un tas de détritus.

C’est une affaire sordide que les policiers vont devoir élucider. Ce samedi vers 13 heures, un habitant de la commune qui se trouvait chez lui qui a alerté la police. Depuis sa fenêtre, il venait d’apercevoir un pied dépasser d’un tas d’immondices, près de la gare de Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes).

Le cadavre volontairement dissimulé

Lorsque les policiers sont arrivés, il n’ont rien trouvé de prime abord. Mais en poussant leurs recherches, ils ont finalement découvert le cadavre d’une jeune femme. Le corps, volontairement dissimulé, était recouvert de détritus, de branchages et d’une vieille couette, révèle Nice Matin.

Le visage et le corps tuméfiés

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de la scène de crime. Aucun objet ne permettant d’identifier la victime ne se trouvait sur place. La jeune femme était habillée et son visage et son corps étaient « horriblement tuméfiés », précise le quotidien régional.

Selon les premières constatations, la victime aurait été battue à mort. Une autopsie devra toutefois le déterminer avec certitude.


Une altercation durant la nuit

Fait troublant, tard dans la nuit précédant la macabre découverte, la police avait été alertée par un habitant de la rue du Garigliano. Le requérant avait signalé une altercation entre un homme et une femme, qui criait dans la rue.

Vers 2 heures du matin, lorsqu’une patrouille était intervenue, elle n’avait rien remarqué de suspect. Peut-être la victime avait-elle déjà été tuée.

Le parquet de Grasse a confié l’enquête criminelle à la Sûreté départementale de Nice.