Alpes-Maritimes : Marc Floris, le forcené accusé d’avoir tué une jeune femme, retrouvé mort


Marc Floris a été retrouvé mort. (photo gendarmerie nationale)

Un corps sans vie a été retrouvé par les gendarmes dans les Alpes-Maritimes en zone montagneuse, ce mardi à la mi-journée. Il s’agit de celui de Marc Floris, 33 ans, qui était activement recherché depuis dimanche.

Le tueur présumé d’une jeune femme de 32 ans, Marc Floris, a été retrouvé sans vie ce mardi en pleine montagne selon BFMTV. La piste du suicide est privilégiée. Son corps a été localisé par un hélicoptère de la gendarmerie.

L’homme qui était activement recherché dans le secteur de Gréolières (Alpes-Maritimes), est accusé d’avoir tué Doriane Ragon, d’une balle dans la tête, ce dimanche au Plan-de-la-Tour (Var). La mère de famille avait éconduit le trentenaire, qui était très insistant et qui l’aurait harcelée. Marc Floris pratiquait la chasse mais aussi le tir sportif. « Il entretenait ou avait entretenu une relation » avec Doriane Ragon a précisé le procureur de la République adjoint de Draguignan ce lundi lors d’un point presse.

Il est aussi soupçonné d’avoir ouvert le feu sur les gendarmes dimanche, alors que les militaires se présentaient à son domicile. Les hommes du GIGN faisaient partie du dispositif composé de 200 gendarmes qui ont recherché le fugitif depuis 48 heures.

« Fin de la traque dans les Alpes-Maritimes », confirme le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter. « Merci aux gendarmes, ainsi qu’à l’ensemble des services de l’État qui ont été mobilisés ces dernières heures pour rechercher le fugitif suspecté d’avoir tué une femme dans le Var ».