Alsace : Le corps démembré découvert en forêt est bien celui de Sophie Le Tan


Sophie Le Tan avait disparu depuis le 7 septembre 2018. (photo Facebook)

Le procureur de la République annonce ce samedi soir que le corps démembré découvert en forêt à Grendelbruch ce mercredi, est bien celui de Sophie Le Tan, une jeune étudiante âgée de 20 ans qui a disparu en septembre 2018, près de Strasbourg (Bah-Rhin).

Les analyses ADN du corps découvert démembré ce mercredi ont confirmé qu’il s’agissait bien de celui de Sophie Le Tan a indiqué le procureur de la République.

« Les analyses ADN confiées à l’Institut national de la police scientifique (INPS) de Paris et exécutées en l’état sur certains de ces ossements humains viennent de révéler que le profil génétique féminin mis en évidence est identique au profil génétique de Sophie Le Tan », a précisé le procureur dans un communiqué.

Alors qu’il était hors service ce mercredi, un gendarme a découvert des restes humains lors d’une cueillette aux champignons, sur les hauteurs de Grendelbruch, une commune située à une quinzaine de kilomètres de Strasbourg.

Depuis la disparition de Sophie Le Tan, un homme a été mis en examen pour « assassinat, enlèvement et séquestration » et placé en détention provisoire. Jean-Marc Reiser nie les faits malgré de nombreux éléments le mettant en cause, notamment des relevés ADN à son domicile.