Amiens : Un homme aurait tué sa femme avant de frapper ses enfants avec un marteau


Une femme a été retrouvée morte dans une maison rue de la Métairie à Amiens, où un incendie s'est déclaré. (capture écran Google view)

Une femme a été retrouvée morte dans sa maison qui avait été incendiée ce vendredi à Amiens (Somme). Un homme a quant à lui été très grièvement brûlé, son pronostic vital est engagé. La piste d’un féminicide est privilégiée.

Une enquête criminelle a été ouverte après la mort d’une femme a annoncé le procureur de la République.

Les faits se sont produits à la mi-journée ce vendredi. Les secours ont été appelés pour un incendie dans une maison dans le secteur sud-est d’Amiens, rue de la Métairie, vers 13 heures. A l’intérieur du logement, ils ont découvert le corps sans vie d’une femme ainsi qu’un homme grièvement brûlé qui, serait son conjoint et qui a été transporté au CHU de Lille. Âgé de 47 ans, il est toujours entre la vie et la mort.

Frappés à coups de marteau, les enfants se réfugient chez un voisin

Une heure avant le début de cet incendie, les deux enfants du couple âgés de 10 et 17 ans étaient poursuivis par leur père dans la rue, qui les frappait à coups de marteau. Ils se sont alors réfugiés chez un voisin.

L’aîné a été conduit à l’hôpital et pris en charge en chirurgie pédiatrique, il a reçu plusieurs coups de marteau au niveau de la tête explique France 3. Son frère a été plus légèrement blessé.


Le père aurait lui-même incendié sa maison

Ce n’est qu’après que le père s’est enfermé dans la maison et que l’incendie s’est déclenché. Selon les premiers éléments de l’enquête, il l’aurait lui-même allumé et aurait tué sa femme avant de s’attaquer violemment à ses enfants. Une hypothèse qui devra être confirmée par les investigations qui sont toujours en cours. Jusqu’ici, la famille était inconnue des services de police.

L’autopsie de la femme permettra de confirmer qu’il s’agit bien de la mère de famille qui était âgé de 46 ans, ainsi que de déterminer dans quelles conditions elle est décédée. Une expertise va être également réalisée dans la maison pour comprendre quelle est l’origine du feu.

Une enquête a été ouverte pour homicide volontaire aggravé, tentative d’homicide et dégradation volontaire par incendie. Les investigations sont menées par la sûreté départementale de la Somme.