Angers : Il décède sur le parking d’une clinique, faute d’avoir été reçu aux urgences


Illustration. (Shutterstock)

Faute de personnel au CHU d’Angers pour le prendre en charge, le patient est reparti vers une clinique privée, mais il est mort entre temps.

Samedi en début de soirée, un homme de 49 ans s’est présenté, accompagné d’une proche, aux urgences du CHU d’Angers. Le patient, qui se plaignait de douleurs au coeur, a été accueilli par un agent administratif qui a enregistré son entrée. Mais dans le même temps, son accompagnatrice a insisté pour qu’il soit pris en charge rapidement.

L’infirmière ne peut pas le prendre en charge

L’agent d’accueil a avisé des faits la seule infirmière de service, mais elle était déjà occupée avec un autre patient, relate France Info. Ce dernier avait « un indice de gravité élevé nécessitant sa prise en charge dans les 20 minutes », selon le co-secrétaire du syndicat Sud au CHU d’Angers, qui dénonce un manque d’effectif. Le personnel a tenté de trouver une solution de prise en charge par un autre service, en vain.

Ils décident de partir vers une clinique

« La dame qui accompagnait le patient a décidé de repartir des urgences pour le conduire en voiture » en direction de la clinique d’Anjou. Un établissement situé « à l’autre bout d’Angers, en voiture c’est environ 15-20 minutes » précise le responsable syndical.

Malheureusement, « la clinique a appelé les urgences » pour l’informer qu’un drame venait de se produire. « Le patient était décédé dans son véhicule, arrivé sur le parking » selon cette même source.


Une enquête pour la recherche des causes de la mort a été ouverte par le parquet d’Angers et une autopsie doit être pratiquée. La famille aurait déposé plainte.