Angers : Un ex-détenu arrêté à la Poste en train de récupérer un pistolet-mitrailleur


Illustration D.R.

L’homme, au casier judiciaire chargé, avait commandé une arme en provenance des États-Unis.

Les fonctionnaires de la Douane ont interpellé un ancien détenu venu récupérer un colis dans un bureau de Poste, à Angers (Maine-et-Loire), la semaine dernière. Le colis contenait un pistolet-mitrailleur.

Mis en examen et écroué

Ce lundi, le Parquet d’Angers a annoncé la mise en examen de l’intéressé pour « importation d’arme de catégorie A ». Il a été placé en détention provisoire, relate Ouest-France.

Le trentenaire avait déjà été condamné en 2010 par la Cour d’Assises du Maine-et-Loire à 7 ans de prison pour « violences avec arme sur une personne dépositaire de l’autorité publique ».

Proche de la mouvance islamiste ?

L’homme se serait converti à l’islam en détention. En août 2016, il avait été visé par une perquisition administrative lors de l’état d’urgence qui a succédé aux attentats de novembre 2015.


Il était également devenu ami avec David Pagerie. Ce dernier, un islamiste angevin condamné en 2016 pour consultation «habituelle» de sites jihadistes, avait été relaxé en appel l’année suivante.