Angers : Un mineur accusé d’avoir violé une jeune femme en pleine rue


Illustration. (shutterstock)

Un mineur âgé de 17 ans est accusé d’avoir violé une jeune femme de 27 ans en pleine rue à Angers (Maine-et-Loire), mais aussi d’avoir commis un vol avec violences sur une autre jeune femme, quelques heures auparavant.

Le mis en cause a pu être interpellé ce lundi matin. L’individu présenté comme un mineur isolé de 17 ans qui se dit d’origine malienne, est accusé d’avoir violé une femme en pleine rue dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 mai relate Le Courrier de l’Ouest. Quelques heures avant, il aurait attaqué une autre jeune femme pour lui voler son téléphone.

Il était environ 3h30 du matin cette nuit-là lorsqu’une jeune femme de 21 ans a quitté une boite de nuit du centre-ville et s’est dirigée vers sa voiture stationnée un peu plus loin.

Un homme lui réclame son téléphone et lui arrache

Cette dernière a été abordée sur le chemin par un individu qui lui a réclamé son téléphone pour pouvoir passer un appel. Après son refus, l’homme s’est saisi de force de son bien avant de partir en courant.

Mais la jeune femme a décidé de ne pas en rester là et a poursuivi le voleur, parvenant à le rattraper. Le fuyard a trébuché avant de chuter au sol. En se relevant, il a porté un coup de poing à la victime, puis a pris la fuite.


Un viol en pleine rue

Le suspect est accusé de s’en être pris à une autre jeune femme, de 26 ans, moins de deux heures plus tard. Vers 5 heures du matin, cette seconde victime est elle aussi sortie d’une boite de nuit du centre-ville. L’homme l’a abordée et l’a suivie jusqu’au parc François Mitterrand.

L’agresseur a alors coincé la jeune femme, l’a frappée avant de la menacer avec un couteau. Il lui a ensuite arraché les vêtements de cette femme et l’a violée. Ce dernier a pris la fuite. De son côté, la jeune femme a été conduite aux urgences de l’hôpital et l’un de ses proches a fait appel à la police.

Les policiers ont retrouvé les vêtements de la victime sur le lieu des faits. Elle a déposé plainte contre X le dimanche matin, et l’enquête a été confiée aux enquêteurs de la sûreté départementale.

L’ADN du suspect retrouvé

Plusieurs vidéosurveillances ont été exploitées et ont permis de retracer le parcours de l’agresseur. Dans le même temps, des prélèvements ont été réalisés et ont révélé la présence d’un ADN ; celui d’un homme déjà connu des services de police. Arrivé en France en décembre 2018, le mis en cause est déjà connu pour des faits de vol, d’usage de stupéfiants ainsi que de port d’arme précise le quotidien.

Les policiers ont ensuite reçu la plainte de la première victime, et le rapprochement entre les deux affaires a rapidement été fait. D’ailleurs, la jeune victime de ce vol avec violences a reconnu son agresseur lorsque les enquêteurs lui ont présenté sa photo.

Le mis en cause doit être déféré

Le travail des policiers a permis d’interpeller le suspect ce lundi matin vers 10h30, sur le boulevard Jacques-Portet à Angers. L’adolescent a été placé en garde à vue. Il doit être déféré ce mercredi au parquet des mineurs avant d’être placé en détention provisoire.