Ariège : Une mère de famille tuée, retrouvée bâillonnée et les mains liées dans son appartement


Illustration. (Photo PQR/L'Est Républicain/Maxppp)

C’est l’une des filles de la victime, âgée d’une vingtaine d’années, qui l’a retrouvée dans son appartement, mourante. Cette mère de famille de 54 ans est décédée peu après.


Qui s’en est pris à cette mère de famille et pourquoi ? Cette dernière a été retrouvée bâillonnée et les mains liées dans son appartement à Saint-Girons (Ariège) ce vendredi soir, par l’une de ses filles. Les secours ont immédiatement été alertés alors que la victime était dans un état critique. Hélas, rien n’a pu être fait pour sauver cette mère de famille qui est décédée relate La Dépêche.

Les forces de l’ordre se sont rendues sur place, tout comme le procureur de la République Laurent Dumaine. Les gendarmes et les techniciens en investigation criminelle de la section de recherches de Toulouse ont également été sollicités pour que des relevés de traces et indices soient réalisés.

Les causes de la mort restent à déterminer

Des auditions ont débuté dès samedi dans l’entourage de la victime. Elles ont été réalisées par quatre équipes d’enquêteurs qui cherchent à comprendre pourquoi on s’en est pris à cette femme de 54 ans, qui était mère de quatre enfants, tous adultes. Cette mère avait perdu l’un de ses trois fils âgé de 25 ans dans des circonstances dramatiques, en novembre 2015.

Une autopsie va être pratiquée afin de déterminer les causes du décès de la victime. A ce stade, les enquêteurs ne savent pas précisément de quelle manière la quinquagénaire a été tuée précise le quotidien.


L’enquête qui s’annonce difficile, a été confiée aux gendarmes de la section de recherches de Toulouse.