Attaque à Vienne : au moins quatre morts et 17 blessés, le terroriste tué est un «sympathisant» de l’État islamique


Vienne a été frappée par un attentat ce lundi soir, l'un des terroristes armé d'un fusil a été filmé. (captures écran/DR)

La police autrichienne est toujours à la recherche d’au moins un autre assaillant ce mardi matin, après l’attentat qui a touché Vienne ce lundi soir. Le dernier bilan fait état d’au moins quatre victimes tuées.

Le ministre de l’Intérieur autrichien Karl Nehammer a annoncé ce mardi matin que le dernier bilan de l’attaque de Vienne faisait état de quatre victimes tuées, deux femmes et deux hommes. Un premier bilan donné plus tôt dans la matinée faisait état de trois décès, une femme d’une quarantaine d’années est décédée des suites de ses blessures peu après indique le Kurier.

A ce stade, la police pense qu’il y avait au maximum quatre assaillants ce lundi soir lors de cette attaque dont le caractère terroriste ne fait plus aucun doute. Des vérifications se poursuivent et de vastes opérations de recherches sont toujours en cours ce mardi matin. L’un des terroristes a en tout cas été abattu lors de l’attaque. Ce dernier est un « sympathisant » du groupe terroriste État islamique (EI) ont annoncé les autorités.

Le tueur a été identifié

Le terroriste qui a été tué « à 20h09 » était armée d’un fusil d’assaut, mais également d’une arme de poing et d’une machette a indiqué la police. Il avait également sur lui des explosifs factices. Plusieurs médias autrichiens évoquent une « fausse ceinture d’explosifs ». Le service de déminage a passé de longues heures à examiner le matériel qu’il avait sur lui après son décès. L’homme avait encore de nombreuses cartouches pour ses armes à feu. En outre, son appartement a été perquisitionné. Le tueur a été identifié par les enquêteurs.

Dans la soirée, la police a annoncé qu’il y avait six scènes de crime identifiées. Sur plusieurs vidéos amateurs, un terroriste armé d’un fusil et d’une arme de poing est visible et se déplace à pied, tuant sur son passage les piétons qu’il croise. Une séquence diffusée sur les réseaux sociaux montre le tueur qui passe une première fois dans une rue, tire sur un homme qui s’effondre, avant de repasser dans le sens inverse et de faire feu une seconde fois sur lui, alors qu’il semble agoniser.

Le mode opératoire utilisé par le ou les terroristes est bien celui d’un périple meurtrier avec des victimes choisies au hasard, comme ce fut notamment le cas lors des attaques du 13-Novembre à Paris.

Au moins quatre morts et dix-sept blessés

Le dernier bilan fait état de quatre décès et 17 blessés dont un policier qui est très grièvement blessé mais dans un « état stable ». Au total, sept blessés sont dans un état grave. D’autre part, le ministère de l’Intérieur a annoncé que plusieurs suspects avaient été interpellés. Dans la nuit de lundi à mardi, les habitants ont été invités à garder leurs enfants à la maison s’ils le peuvent. Les écoles étaient toutefois en capacité de les accueillir si nécessaire.

Pour l’heure, l’attaque de Vienne qui est intervenue à la veille du couvre-feu qui débute ce mardi dans le pays, n’a pas été revendiquée. De nombreux autrichiens avaient décidé de se retrouver en terrasse ce lundi soir. Des restaurants et des bars qui ont été pris pour cible par le ou les assaillants.