Attaque au couteau à Manchester : au moins 4 blessés, un suspect arrêté


L'agresseur présumé a été arrêté. (capture écran vidéo Twitter)

Au moins quatre personnes ont été blessées à Manchester (Royaume-Uni), à proximité du centre commercial Arndale, vers 11h15 ce vendredi matin (12h15, heure de Paris). Un homme a été arrêté par la police.

Fin de notre direct. Merci de nous avoir suivis. Retrouvez le déroulement des faits ci-dessous. Recevez nos alertes en direct avec l’appli Actu17 pour smartphone.

17h04. Le bilan des blessés reste imprécis : la police évoque 5 personnes blessées tandis que les secours ont précisé avoir pris en charge 4 personnes.

16h57. « Nous ne connaissons pas les motivations de cette terrible attaque », a déclaré le commissaire de police Russ Jackson, à la BBC. Les victimes ont visiblement été choisies au hasard explique le policier. L’auteur des faits a été interpellé « dans les cinq minutes qui ont suivi » le début de l’attaque, « par des policiers non-armés » (qui n’ont pas d’arme à feu, ndlr). L’agresseur présumé a été placé en garde à vue, « soupçonné d’avoir commis, préparé et incité à un acte terroriste », a ajouté Russ Jackson.

16h02. La police antiterroriste indique que toutes les pistes sont étudiées après cette attaque au couteau.


15h30. La police revoit le bilan à la baisse et indique que 4 personnes ont été blessées, dont 3 qui ont été poignardées.

14h05. L’un des cinq blessés est dans un état grave selon les médias locaux. L’assaillant a été maîtrisé par la police à l’aide d’un pistolet à impulsions électriques.

13h54. La police antiterroriste a été saisie annoncent les autorités.

13h53. Un nouveau bilan de 5 blessés a été donné par la police.

13h40. Au moins quatre personnes ont été poignardées à proximité du centre commercial Arndale de Manchester indiqué la BBC. La police confirme que « plusieurs personnes » ont été blessées.

Le centre commercial a été entièrement évacué et un large périmètre de sécurité a été mis en place par la police. Une vidéo amateur montre l’auteur présumé des faits être arrêté par la police. Ce dernier serait âgé d’une quarantaine d’années.