Attaque au couteau à Villejuif : le parquet national antiterroriste se saisit de l’enquête


L'attaque au couteau de Villejuif a fait un mort et 2 blessés. (image Remy Buisine)

Le parquet national antiterroriste a décidé de se saisir de l’enquête sur l’attaque au couteau à Villejuif (Val-de-Marne) commise ce vendredi.

Dans un communiqué ce samedi soir, le parquet national antiterroriste annonce sa décision de se saisir de l’attaque au couteau survenue ce vendredi à Villejuif.

« Une radicalisation certaine du mis en cause »

« Si les troubles psychiatriques importants de l’auteur des faits sont avérés, les investigations des dernières heures ont permis d’établir une radicalisation certaine du mis en cause ainsi qu’une préparation organisée de son passage à l’acte », peut-on lire dans le communiqué.

« Elles ont aussi démontré un parcours meurtrier réfléchi et sélectif de nature à troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur », poursuit le communiqué.

« Ces nouveaux éléments justifient que les investigations se poursuivent des chefs d’assassinat et tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteur terroriste criminelle », précise le parquet national antiterroriste.


« Allah Akbar »

L’assaillant, Nathan Chiasson, a hurlé « Allah Akbar » a plusieurs reprises durant l’attaque. Dans son sac à dos, qui aurait été retrouvé dans le parc selon une source policière, les enquêteurs ont découvert un Coran, des ouvrages divers sur la religion musulmane ainsi que « quelques ouvrages qu’on peut qualifier de salafistes ». Une lettre « testamentaire » a aussi été découverte.

Laure Beccuau, la procureur de la République de Créteil qui a tenu une conférence de presse ce samedi soir, a qualifié le parcours du tueur « d’une extrême violence » et d’une « extrême détermination ». Les victimes ont décrit un homme qui agissait avec un « calme apparent ».

La magistrate a également précisé que l’assaillant souffrait de problèmes psychiatriques et qu’il était converti à l’islam en mai ou en juillet 2017, selon ses proches.