Attaque à la préfecture : La femme du tueur remise en liberté


La femme de Mickaël Harpon, le tueur de la préfecture de police de Paris a été remise en liberté ce dimanche soir, sans poursuite, à l’issue de sa garde à vue qui aura duré près de 70 heures.

La femme du tueur de la préfecture de police de Paris, qui est âgée de 33 ans, a été remise en liberté à l’issue de sa garde à vue. Aucune charge n’a été retenue contre elle. Les enquêteurs n’ont pas réussi à révéler des faits de complicité.

Mickaël Harpon a tué quatre fonctionnaires de la préfecture de police ce jeudi midi avec un couteau qu’il venait d’acheter. Une cinquième victime a été grievement blessée.

Les premières éléments de l’enquête données par le procureur de la République ce samedi, ont montré que Mickaël Harpon adhérait à une « vision radicale de l’islam », et que son comportement avait changé.

En outre, le procureur de la République a indiqué que le tueur et sa femme avaient échangé 33 SMS peu avant l’attaque, contenant des propos « exclusivement religieux ».