Attentat à la prison de Condé-sur-Sarthe : 4 détenus mis en examen


Michaël Chiolo a attaqué deux surveillants pénitentiaires avec sa compagne, à la prison de Condé-sur-Sarthe. (photo Facebook)

Quatre détenus ont été mis en examen ce vendredi dans le cadre de l’enquête sur l’attaque terroriste menée par un détenu radicalisé et sa compagne, à la prison de Condé-sur-Sarthe, le 5 mars dernier.


La violente attaque terroriste avait visé deux surveillants pénitentiaire qui avaient été grièvement blessés par un détenu radicalisé, Michaël Chiolo, et sa compagne, tous deux armés de couteaux en céramique.

Les quatre détenus mis en examen étaient au moment des faits, tous incarcérés à la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne). L’un d’entre eux a été mis en examen des chefs de « complicité de tentative d’assassinats sur personnes dépositaires de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste » et d' »association de malfaiteurs terroriste criminelle », selon le parquet de Paris.

En cellule avec Cherif Chekatt

Les trois autres, dont Jérémy Bailly, un leader de la cellule djihadiste dite de Cannes-Torcy, ont été mis en examen du chef d' »association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Michaël Chiolo a déclaré avoir agi pour venger Cherif Chekatt, le terroriste du marché de Noël de Strasbourg, avec qui il avait partagé une cellule au sein de la maison d’arrêt d’Épinal, d’octobre 2014 à début février 2015.

Des incitations et des conseils « techniques »

Les quatre détenus mis en examen sont soupçonnés d’avoir incité Michaël Chiolo au passage à l’acte ou de lui avoir prodigué des conseils « techniques » selon une source proche du dossier.

Ces derniers ont tous été incarcérés dans des prisons différentes. Deux d’entre-eux sont connus pour leur radicalisation.