Attentat à Lyon : L’engin explosif contenait «des vis, des billes en métal et 7 piles LR6» indique le procureur


L'explosion d'un colis piégé a blessé 13 personnes ce vendredi vers 17h30 à Lyon. (photo préfecture)

Le procureur de la République de Paris Rémy Heitz est revenu lors d’une conférence de presse à la mi-journée ce samedi, sur l’enquête en cours après l’explosion d’un colis piégé au centre-ville de Lyon.

Le procureur de la République Rémy Heitz a tenu une conférence de presse en direct du tribunal de grande instance de Lyon à midi ce samedi. Le magistrat est revenu sur les éléments actuellement à la disposition des enquêteurs, notamment sur le parcours du suspect visible sur les vidéosurveillances et qui est toujours activement recherché.

« La première exploitation de la vidéosurveillance a permis de localiser un individu à vélo quai Claude-Bernard à 17h18 », a expliqué Rémy Heitz. « A 17h20, il emprunte le trottoir. A 17h22, il passe entre des barrières place Antonin-Poncet. A 17h25, il progresse cette fois à pied rue Victor-Hugo », a-t-il poursuivi.

« A 17h26, il arrive devant la Brioche dorée et dépose son vélo contre un bloc de béton. A 17h27 il se dirige vers la place Bellecour en laissant là son sac en papier kraft. L’explosion a lieu une minute plus tard », a précisé le procureur de la République.

Des vis, des billes en métal et des piles LR6

Concernant l’engin explosif, les enquêteurs qui sont 90, ont retrouvé plusieurs éléments. « Sur le sol, on a trouvé des vis de 2 cm, des billes en métal, 7 piles LR6, un circuit imprimé et un dispositif de déclenchement à distance », a détaillé le magistrat. Selon nos informations, un téléphone a permis de déclencher l’engin explosif. Un autre détonateur était aussi présent, plus rudimentaire.


Aucune revendication

« A l’instant où je vous parle, cet acte n’a donné lieu à aucune revendication », a aussi déclaré Rémy Heitz, ajoutant que de nouvelles photos du suspect recherché seraient diffusées prochainement.

Appel à la vigilance de la préfecture

Par ailleurs, la préfecture de région Auvergne-Rhône-Alpes et du Rhône a diffusé un communiqué, appelant à la vigilance de l’ensemble de la population.