Attentat déjoué du Thalys : Ayoub El Khazzani écope de la perpétuité


Des techniciens de la police scientifique peu après l'attentat déjoué du Thalys, le 22 août 2015. (photo Pascal Bonnière/PhotoPQR/La Voix du Nord)

Le terroriste Ayoub El Khazzani, 31 ans, a été condamné ce jeudi à la réclusion à perpétuité, avec une période de sûreté de 22 ans.

La tuerie du Thalys avait pu être évitée notamment grâce à l’intervention de plusieurs passagers, dont trois soldats américains en vacances. Les faits s’étaient déroulés en août 2015, trois mois avant les attentats du 13-Novembre. Ayoub El Khazzani était monté dans le Thalys Amesterdam-Paris, en gare de Bruxelles (Belgique) avec une kalachnikov, un pistolet et un cutter, ainsi que 300 munitions.

Jugé depuis la mi-novembre devant la Cour d’assises spéciale à Paris, Ayoub El Khazzani a écopé ce jeudi de la réclusion à perpétuité, avec une période de sûreté de 22 ans. « Je suis désolé du fond du cœur », a-t-il déclaré peu avant les réquisitions du parquet ce mardi, ajoutant : « Ça me déchire ce que j’ai fait, ça me glace le sang. […] Dans ma cellule j’ai pensé à me faire du mal, mais je ne l’ai pas fait, pour être ici ».

Au cours du procès, l’accusé principal a affirmé qu’il avait reçu pour mission de son commanditaire, Abdelhamid Abaaoud, de tuer les soldats américains et des membres de la Commission européenne. Une version des faits qui n’a pas convaincu la Cour, alors que l’accusé était monté dans le train avec un important arsenal et que les Américains n’avaient aucun signe distinctif.

Aleksander Skarlatos, Spencer Stone et Anthony Sandler. (DR)

Les trois soldats américains qui sont intervenus, stoppant le terroriste – Aleksander Skarlatos, Spencer Stone et Anthony Sandler – ont reçu la nationalité française en février 2019. Ils avaient précédemment reçu la Légion d’honneur des mains du président François Hollande. Les trois hommes ont également joué dans le film réalisé par Clint Eastwood, « Le 15h17 pour Paris », dans lequel ils jouent leur propre rôle.

Ayoub El Khazzani a écopé de la perpétuité ce jeudi. (DR)

Trois autres personnes ont été condamnées pour avoir aidé l’assaillant et son commanditaire : Mohamed Bakkali, un Belge de 33 ans, qui sera également jugé lors du procès des attentats du 13-Novembre, Bilal Chatra, âgé de 24 ans, et Redouane El Amrani Ezzerrifi, 28 ans. Ces derniers ont respectivement écopé de 25, 27 et 7 ans de prison ferme.