Attentats au Sri-Lanka : Un mouvement islamiste local est à l’origine des attaques


Une série d'attentat a visé des églises et des hôtels du Sri Lanka. (photo témoin Twitter)

Un mouvement islamiste local est à l’origine des attentats visant des églises et des hôtels au Sri-Lanka a annoncé le gouvernement ce lundi.

Au moins 290 personnes ont été tuées dans les attentats en série au Sri-Lanka ce dimanche, alors qu’au moins 500 autres ont été blessées. Des kamikazes se sont fait exploser dans plusieurs églises qui célébraient la messe de Pâques, mais également plusieurs hôtels de luxe.

Un mouvement islamiste local, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ), est à l’origine des attaques selon le gouvernement. Les autorités ont précisé qu’elles enquêtaient sur d’éventuels liens de l’organisation avec des groupes étrangers.

Une alerte faisant état d’une menace imminente

Une alerte avait été diffusées aux services de police sri-lankais il y a 10 jours, dans laquelle il était indiqué que le mouvement islamiste préparait des attentats contre des églises et l’ambassade d’Inde à Colombo.

A ce stade, 24 suspects ont été arrêtés par les autorités.

De nombreux étrangers parmi les victimes

Parmi les victimes figurent au moins 35 étrangers, dont des ressortissants indiens, turcs, portugais, néerlandais et chinois, trois Danois et au moins cinq britanniques d’après une source gouvernementale.

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, a annoncé dans un communiqué la mort de plusieurs ressortissants américains.