Aube : Un policier blessé après le tir d’un forcené retranché à son domicile


Un homme armé est retranché à son domicile depuis 14 heures ce mardi à La Chapelle-Saint-Luc. (DR)

Une importante opération de police a débuté en milieu d’après-midi ce mardi à La Chapelle-Saint-Luc dans l’Aube. L’assaut a été donné peu avant 21 heures.

Un homme armé est retranché dans son appartement de la rue Jean-Zay à La Chapelle-Saint-Luc. Plusieurs coups de feu ont été tirés. Une femme et des enfants seraient présents dans le logement du forcené. À l’arrivée du premier équipage de police intervenant, le preneur d’otage a tiré à travers la porte.

Un policier intervenant a été blessé à la cheville après avoir été la cible d’un coup de feu. Le policier a été déséquilibré par son bouclier touché par une balle, relate L’Est-Eclair. Les sapeurs-pompiers l’ont pris en charge.

Mise à jour : L’assaut du RAID a été donné peu avant 21 heures, selon cette même source.

« Je suis arrivé à 14 heures, un homme a tiré sur la voiture de police », a témoigné un commerçant auprès de France 3. Le forcené serait âgé de 34 ans. Il avait été interpellé l’an dernier avec un sabre dans la rue.

Un établissement scolaire évacué

L’appartement où est retranché le forcené se trouve à proximité immédiate de lnécole Jean-Jaurès. Jusqu’ici confinés, les enfants de l’école, du collège et de la garderie ont finalement été évacués vers 17 heures.


Les policiers ont évacué l’immeuble. La circulation routière est fermée dans les rues adjacentes. Les opérateurs du RAID sont arrivés sur place peu avant 16 heures. De nombreux véhicules de pompiers sont sur place ainsi que le SAMU. Des employés de GRDF ont coupé le gaz dans l’immeuble.

Défavorablement connu des services de police, l’homme retranché serait atteint de troubles pyschologiques, rapporte France 3.