Aude : Il hurle «Allah Akbar», menace des passants et tente de saisir l’arme d’un gendarme durant son interpellation


Illustration. (Shutterstock)

Un homme âgé de 21 ans a été interpellé difficilement ce mardi soir à Lézignan (Aude) alors qu’il avait un comportement agressif et hurlait « Allah Akbar » dans la rue.

Le profil de cet homme est inquiétant. Il déambulait ce mardi soir dans le centre-ville de Lézignan en criant « Allah Akbar » et a reproché notamment à une femme de ne pas porter le voile. Le suspect a ensuite menacé d’autres personnes dans la rue.

Les gendarmes ont alors été alertés vers 18h20 raconte L’Indépendant. Deux militaires se sont rendus sur place et sont tombés sur cet homme au comportement agressif qui était très énervé. La situation a rapidement dégénéré et le suspect s’est violemment opposé à son interpellation.

Les trois hommes ont chuté au sol et une lutte s’est engagée pour maîtriser le mis en cause virulent. Durant cette rébellion, il a tenté de s’emparer de l’arme à feu de l’un des gendarmes, sans y parvenir détaille le quotidien régional.

A plusieurs reprises, il menacera de mort les militaires, mais également le procureur et ses concitoyens, jusqu’au moment d’être placé en garde à vue.


Des signes évidents de radicalisation et aucun problème psychiatrique

Le parquet a indiqué que cet homme de 21 ans présentait des signes évidents de radicalisation au vu de sa « lecture de la religion ». Tandis que sa famille a affirmé qu’il était sujet à des troubles psychiatriques, deux examens ont montré qu’il n’en était rien.

Le discernement du mis en cause n’était « ni altéré, ni aboli » selon les conclusions. Par ailleurs, l’homme violent n’était pas alcoolisé.

Déjà condamné plusieurs fois

L’individu est d’autre part déjà connu des services de la justice, puisqu’il a été condamné à plusieurs reprises dans le passé.

Sa garde à vue a été prolongée ce mercredi soir.