Aulnay-sous-Bois : Deux policiers agressés et frappés par une quinzaine d’individus lors d’un contrôle


Deux policiers de la CSI 93 ont été agressés à Aulnay ce dimanche. (capture écran vidéo/DR)

Des policiers à moto ont été violemment agressés à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ce dimanche après-midi alors qu’ils procédaient au contrôle de deux hommes.


Un contrôle routier a viré à l’agression dans la cité des 3000 à Aulnay, ce dimanche vers 17 heures. Deux policiers à moto de la Compagnie de sécurisation et d’intervention de la Seine-Saint-Denis (CSI 93) ont procédé au contrôle de deux hommes qui circulaient eux aussi sur une moto, dans la rue Edgar Degas.

Le conducteur n’avait aucun document sur lui, ni son permis de conduire, ni le certificat d’immatriculation du véhicule. Son passager a proposé aux policiers d’aller récupérer les papiers au domicile du conducteur, situé à proximité selon lui. Plutôt que de ramener les documents, l’homme est revenu avec une quinzaine d’individus pour en découdre.

Ces derniers ont agressé les forces de l’ordre. Les fonctionnaires ont tenté d’interpeller l’un des mis en cause mais ont reçu de nombreux coups, notamment au sol, comme il est possible de le voir sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux. Sur cette même séquence, d’autres hommes encouragent les agresseurs : « Nique-le ! Shoot dans la tête ! Baise-lui sa mère », peut-on notamment entendre.

Les deux policiers sont blessés

L’une des motos de police a été dégradée. Les agresseurs ont dérobé les clefs de la seconde indique une source policière. De plus, les deux policiers ont été blessés par les multiples coups qu’ils ont reçus. Ils ont été transportés à l’hôpital. L’un s’est vu attribuer 7 jours d’Incapacité totale de travail (ITT), le second 21 jours d’ITT.

Un homme âgé de 20 ans a été interpellé, plusieurs autres sont recherchés. Une enquête a été ouverte.

« Le préfet de Police apporte son soutien aux deux motards de la CSI 93, violemment pris à partie à Aulnay-sous-Bois », réagit la préfecture de police sur Twitter. « Blessés, ils ont été conduits en milieu hospitalier. Une enquête est en cours pour identifier les agresseurs. »