Aulnay : Un policier municipal grièvement blessé au bras par un pitbull, le chien a été abattu


Illustration. (Shutterstock)

Un policier municipal a été mordu par un pitbull ce lundi soir à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et a été grièvement blessé. Ses collègues ont été contraints de faire usage de leurs armes pour neutraliser l’animal qui a été tué.

Les policiers municipaux d’Aulnay-sous-Bois ont été requis vers 17h45 ce lundi par un riverain, pour un chien qui errait dans la rue. Lorsqu’ils sont arrivés sur place, ils ont sollicité le propriétaire de l’animal et ont tenté de fermer le portail mais le chien a sauté sur l’un des agents raconte Le Parisien. Ce dernier qui s’est protégé le visage, a été violemment mordu au niveau d’un bras.

Ses collègues ont alors frappé le molosse pour tenter de le faire lâcher prise et ont ensuite utilisé un pistolet à impulsion électrique (taser), sans réussite. Face à l’urgence, ils ont ouvert le feu sur le chien qui a été touché à quatre reprises et tué.

Des tirs rendus complexes par le fait que la victime bougeait énormément : le molosse refusait de lâcher le bras de la victime qui tentait de se défaire de cette violente emprise. Les policiers ont donc du agir en faisant attention de ne pas toucher leur collègue attaqué.

Les policiers déposent plainte contre le propriétaire pour menaces de mort

L’agent gravement blessé qui est un champion de MMA, ce sport de combat ultra-violent, a d’abord été pris en charge par l’un de ses collègues arrivés en renfort qui est un ex-pompier.


La victime souffre « de blessures profondes, os et tendons à nus » selon une source proche de l’enquête citée par le quotidien. L’agent a été transporté à l’hôpital d’instruction des armées Bégin, dans le Val-de-Marne.

Un policier municipal a été grièvement blessé au niveau du bras par un pitbull.

Le propriétaire du chien a été placé en garde à vue. Il est également accusé d’avoir proféré des menaces de mort à l’encontre des trois policiers qui ont déposé plainte pour ces faits.