Aveyron : Il menace les gendarmes avec une hache, l’homme neutralisé par balle

Illustration. (photo PhotoPQR/Maxppp)

Les gendarmes sont intervenus à Livinhac-le-Haut (Aveyron) ce vendredi après-midi pour un homme qui appelait à l’aide. Une fois sur place, l’habitant aurait menacé les militaires avec une hache. L’un d’entre eux a ouvert le feu pour le neutraliser. Le suspect a été hospitalisé puis placé en garde à vue ce dimanche.

Il était environ 17 heures ce vendredi lorsque les gendarmes de la communauté de brigades de Decazeville-Capdenac-Montbazens ont été requis. Un homme hurlait « au secours, aidez-moi ! », selon une voisine interrogée par La Dépêche.

Mais la situation sur place s’est révélée très différente. L’habitant de 35 ans aurait exhibé une hache et menacé les gendarmes. L’un des militaires a ouvert le feu à deux reprises avec son arme de service, touchant le trentenaire au niveau d’une jambe. Il a ensuite été pris en charge par les sapeurs-pompiers et le SMUR, avant d’être évacué au centre hospitalier de Decazeville. L’homme a ensuite été héliporté à l’hôpital de Rodez. Il n’y a pas de blessé à déplorer du côté des forces de l’ordre.

Le suspect a été hospitalisé durant 48 heures. Il a été placé en garde à vue ce dimanche soir une fois que son état de santé le permettait.

Deux enquêtes ouvertes

Deux enquêtes distinctes ont été ouvertes. La première menée par la brigade de recherches de Rodez qui concerne les faits reprochés au trentenaire. La seconde est une enquête administrative qui a été confiée à la section de recherches de Toulouse, au sujet de l’utilisation de l’arme à feu du militaire. Les investigations permettront de confirmer qu’il a agi dans un cadre réglementaire de légitime défense.