Aveyron : Un homme jugé pour avoir tué son chien d’une balle dans la tête.


Illustration. (Pixabay)

Un Aveyronnais a écopé d’une peine de prison pour avoir tué son chien par balle. L’animal, victime d’un tir raté dans la tête, avait dû être euthanasié pour abréger ses souffrances.

Ce mardi, le tribunal correctionnel de Rodez a condamné un homme à 18 mois de prison ferme. En outre, l’accusé a écopé de 11 700 euros de dommages et intérêts à destination d’associations de protection des animaux qui s’étaient constituées parties civiles. L’intéressé était déjà incarcéré pour une autre affaire…

Le chien découvert mourant dans une forêt

C’est une promeneuse qui avait découvert le jeune beauceron croisé malinois errant dans la forêt de Combes, avec des vertèbres brisées. Ramené à un vétérinaire, il avait dû être euthanasié. Mais le praticien avait extrait de sa tête une balle de .22 long rifle. Les autorités alertées, le propriétaire de l’animal avait été interpellé quelques jours plus tard.

Le suspect était un fugitif

Les gendarmes se sont rendu compte que l’homme était également recherché pour purger une peine de sept mois de prison. La justice l’avait condamné pour un incendie volontaire, rapporte Centre Presse Aveyron. À la barre du tribunal, l’intéressé, qui était passé aux aveux, a affirmé avoir tenté de tuer son chien car « il devenait méchant ».