Avignon : Il crève les 4 pneus d’une voiture de police pour aller en prison


Illustration (Adobe Stock)

À la barre du tribunal correctionnel d’Avignon, le prévenu a affirmé qu’il sera mieux en prison que dehors.

Les faits se sont déroulés vendredi dernier à Avignon dans le Vaucluse. Cet homme, âgé de 35 ans, a repéré une voiture de la municipale stationnée sur la place Pie.

Muni d’un couteau, il a crevé les quatre pneus du véhicule de service avant de s’assoir sur un banc et d’être interpellé, rapporte La Provence.

« Ça me démangeait »

À l’audience, lorsque le président lui a demandé s’il avait fait exprès de se faire arrêter pour aller en prison, le prévenu lui a répondu : « Vous avez tout compris ! ». L’expertise psychiatrique a conclu qu’il présentait une personnalité « psychopathique avec des aménagements pervers ».

Le trentenaire a déclaré aux magistrats : « Ça me demangeait » en évoquant son acte de vandalisme, avant d’ajouter qu’il sera mieux en prison « que dehors ».


Récidiviste

Alors que le prévenu a agi en état de récidive légale, le Ministère public a requis une peine de 8 mois de prison avec mandat de dépôt. Surpris, l’accusé s’est autorisé à lancer : « C’est tout, 8 mois ? », ajoutant que le procureur lui avait affirmé qu’il risquait 10 ans de prison avant l’audience…

Le tribunal a suivi les réquisitions du Ministère public et a condamné le prévenu à 8 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Il n’aura toutefois pas besoin de rembourser les pneus crevés financés par les contribuables locaux : la Ville d’Avignon, partie civile, n’a pas produit d’élément permettant de déterminer leur valeur.