Besançon : Il refuse le contrôle et attaque les forces de l’ordre avec un couteau, une policière fait feu


Un homme armé d’un couteau a été interpellé au terme d’une course-poursuite, samedi soir à Besançon. (DR)

Une patrouille de police avait décidé de contrôler un automobiliste qui venait de griller un feu rouge, mais lorsqu’il s’est arrêté, les fonctionnaires ont fait face à un homme surexcité, armé d’un hachoir et d’un couteau qui les a attaqués. Une enquête pour « tentative d’homicide » a été ouverte.


Grâce au professionnalisme des policiers, un homme armé et dangereux a été maîtrisé et interpellé sans qu’il n’y ait de blessé ce samedi soir à Besançon (Doubs), rapporte L’Est Républicain. Vers 22h50, une patrouille de deux fonctionnaires a repéré un conducteur qui venait de griller un feu rouge, à proximité du commissariat de la Gare d’Eau.

Lorsque les forces de l’ordre lui ont intimé l’ordre de s’arrêter pour procéder à un contrôle routier, l’automobiliste a poursuivi sa route. Arrivé dans la rue du Polygone, il s’est subitement arrêté et a bondi de son véhicule. Furieux, l’homme semblait tenir des propos incohérents à destination des policiers.

Il les menace avec un hachoir

Soudain, le suspect s’est emparé d’un hachoir et a menacé les deux policiers, qui l’ont mis en joue en lui ordonnant de se débarrasser de son arme. En vain. La scène, très tendue, a été filmée par un riverain.

Le suspect est ensuite remonté dans son véhicule et a tenté de prendre la fuite en empruntant la rue de Dole à toute vitesse, en direction de Planoise. Alertés par radio, tous les policiers disponibles du secteur ont convergé vers le fuyard et une course-poursuite s’est engagée.


Muni d’un couteau, il avance vers un policier

Le fuyard a finalement fait demi-tour et s’est de nouveau arrêté en pleine voie. Adoptant le même comportement étrange qu’auparavant, il est ressorti de son véhicule, cette fois armé d’un couteau. Tout en menaçant de mort les policiers, l’homme s’est dirigé vers leur voiture, indique le parquet.

La policière qui se trouvait côté passager est également sortie sur la chaussée, en le tenant en joue avec son arme de service. Le forcené ne s’est pas laissé intimider pour autant et a tenté de poignarder à plusieurs reprises deux de ses collègues. Ils sont parvenus à esquiver les attaques. Vu le risque encouru par ses collègues, la policière a ouvert le feu en visant les jambes de l’assaillant, sans parvenir à le toucher.

La détonation a eu pour effet de le stopper dans sa progression. L’homme s’est immédiatement réfugié en courant dans son véhicule, toujours muni de son couteau. Un équipage de la brigade anticriminalité (BAC) est intervenu dans le même temps, assisté d’un gendarme du Peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) qui a été témoin de la scène.

Les vitres de sa voiture brisées

L’homme refusant de se rendre, les forces de l’ordre ont brisé les vitres de sa voiture et une lutte a eu lieu dans l’habitacle, au cours de laquelle il a de nouveau essayé de porter des coups de couteau aux intervenants. Malgré sa forte résistance, il a été extrait du véhicule et interpellé. Le couteau et le hachoir ont été saisis.

Le suspect a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête pour « tentative d’homicide », a indiqué Xavier Allam, le substitut du procureur qui s’est rendu sur place. Les investigations ont été confiées à la Sûreté départementale. Des constatations ont été effectuées sur place et la douille issue du tir de la policière a été saisie également. Les investigations se poursuivent.