Besançon : Il saute dans le vide pour se suicider mais atterrit dans le compost de la gendarmerie 14 mètres plus bas


Un homme aux intentions suicidaires s'est jeté dans le vide de 14 mètres de hauteur. Il a eu la vie sauve en tombant dans le compost de la caserne de gendarmerie. (photo Google)

Un homme suicidaire s’est jeté dans le vide, ce jeudi à Besançon. Malgré une chute de 14 mètres, il s’en est sorti indemne.

La scène qui aurait pu être dramatique s’est miraculeusement bien terminée. Un homme âgé d’une quarantaine d’années s’est subitement jeté dans le vide, au pied de la citadelle de Besançon (Doubs), ce jeudi vers 19 heures.

Il se promenait avec ses parents, qui n’ont rien pu faire pour le retenir. Le quadragénaire en détresse psychologique a fait une chute de 14 mètres qui, contre toute attente, a été freinée par des branchages et amortie par un tas de compost qui se trouvait dans la gendarmerie de Besançon-Tarragnoz, relate L’Est Républicain.

Il s’en sort miraculeusement

L’homme s’est, en effet, retrouvé dans la cour de l’enceinte militaire. Au même moment, une femme de gendarme qui sortait ses poubelles a fait face à la victime, désorientée et égratignée.

Sain et sauf, le quadragénaire tentait de sortir de la caserne, lorsque sa mère est arrivée tout affolée. Elle venait de le voir disparaître soudainement dans le vide.


Les pompiers et le SAMU sont intervenus et ont pris en charge l’homme suicidaire. Il a été transporté à l’hôpital de Besançon en unité de soins psychiatriques. Les policiers, compétents territorialement, sont également intervenus.

Les gendarmes vont s’attacher à sécuriser l’enceinte. « On veut éviter que cette situation se reproduise, avec des conséquences qui peuvent être dramatiques », a déclaré la commandante de brigade au quotidien régional.