Besançon : La douane saisit plus d’une tonne de cannabis, d’une valeur de 20 à 30 millions d’euros


De l'herbe de cannabis placée sous scellé judiciaire. (IP3 PRESS/MAXPPP)

La douane a intercepté un camion transportant 1 031 kg d’herbe de cannabis, répartis dans des cartons. Le conducteur, originaire des Vosges, était déjà connu pour trafic de stupéfiants.


Au premier jour du déconfinement ce lundi, la douane a procédé au contrôle d’un camion sur l’A36, au niveau de Miserey-Salines, a indiqué le parquet de Besançon (Doubs). L’opération s’est révélée payante. Le véhicule transportait plus d’une tonne d’herbe de cannabis répartie dans une centaine de cartons, relate L’Est Républicain.

La valeur marchande de ce chargement est estimée entre 20 et 30 millions d’euros. Les fonctionnaires ont interpellé le conducteur du camion, un habitant des Vosges, déjà connu pour des infractions à la législation sur les stupéfiants. Le suspect a été remis à la police judiciaire de Besançon, qui l’a placé en garde à vue.

Une incinération qui a duré plus de 3 heures

La drogue saisie a été détruite dès le lendemain à l’usine d’incinération de Planoise, sous le contrôle d’officiers de police judiciaire. Cette opération a duré plus de trois heures, au vu de la quantité d’herbe à détruire.

« Il est nécessaire de brasser le tout avec d’autres combustibles hétérogènes, car le pouvoir calorifique de l’herbe de cannabis est trop important et risquerait de provoquer un coup de chaud dans le four », a expliqué au quotidien régional Stéphane Mayer, responsable de l’usine de valorisation énergétique de Besançon.


Une saisie record l’année précédente sur cette autoroute

Il y a un an, le 10 mai 2019, les fonctionnaires de la police judiciaire avait découvert et saisi pas moins de 11 tonnes de résine de cannabis dans un poids lourd sur l’A36, dans le secteur de Besançon. Un record dans l’hexagone depuis 1999, qui avait été annoncé par la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Nancy. Quatre suspects, dont un ressortissant italien, avaient été interpellés.

La plus importante saisie recensée en France a été effectuée en 1999 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais). Elle portait sur 23,5 tonnes de cannabis.