Bordeaux : 60 jours d’ITT pour un ado poignardé devant son collège, deux mineurs mis en examen


Illustration Actu17 ©

Un adolescent âgé de 14 ans a été poignardé à trois reprises devant son collège à Bordeaux (Gironde) et grièvement blessé. Deux mineurs ont été mis en examen dans cette affaire, l’un a été écroué. Il a déclaré avoir agi pour « venger son cousin ».

L’agression a été particulièrement violente. Elle s’est déroulée devant le collège Édouard-Vaillant de Bordeaux vers 12h20 ce jeudi. Un élève âgé de 14 ans qui sortait de l’établissement a reçu trois coups de couteau au niveau d’une cuisse.

Ses agresseurs ont alors pris la fuite. Un agent de la mairie a tenté de les arrêter. Une patrouille de police qui passait par là a aperçu les fuyards, parvenant à en interpeller un qui est âgé de 15 ans. Ce dernier qui est déjà connu des services de police, a alors été placé en garde à vue. Il a déclaré lors de ses auditions qu’il avait agi pour « venger son cousin » qui avait été blessé la veille dans une rixe entre bandes rivales.

La victime de 15 ans a quant à elle été transportée à l’hôpital. Elle s’est vu attribuer 60 jours d’Incapacité totale de travail (ITT) a indiqué le parquet. Les policiers ont par ailleurs retrouvé l’arme ayant servi à cette agression, un couteau de cuisine. Le lendemain des faits, les professeurs du collège Édouard-Vaillant ont exercé leur droit de retrait.

Une rivalité entre bandes issues de deux quartiers

Le collège se situe entre les quartiers Chantecrit et les Aubiers. Le mis en cause vient de ce second quartier, la victime de l’autre. Une violente rixe s’est bien déroulée la veille, mercredi, peu avant 16 heures, dans la rue Chantecrit, opposant une vingtaine de jeunes individus issus de ces deux quartiers précise une source proche de l’enquête.

Lorsque les policiers sont arrivés sur place, ils ont été la cible de projectiles. Un adolescent âgé de 16 ans qui était blessé, a ensuite été pris en charge par les secours et transporté à l’hôpital. Sur place, les forces de l’ordre ont découvert une batte de baseball ensanglantée, deux couteaux et des béquilles qui ont servi à cette violente bagarre. Une enquête a été ouverte suite à cette rixe.

Violences volontaires aggravées

Dans le cadre de l’enquête concernant cette violente agression au couteau survenue jeudi, les policiers ont interpellé le second agresseur présumé, lui aussi mineur. Les deux complices ont été mis en examen pour violences volontaires, en réunion, avec arme et avec préméditation. Le suspect principal âgé de 15 ans a été placé en détention provisoire. Le second, qui est plus vieux, a été laissé libre sous contrôle judiciaire.