Bordeaux : Un homme condamné à 18 mois ferme et écroué pour avoir battu à mort un chiot


Illustration. (shutterstock)

Un homme a été écroué après avoir écopé d’une peine de 18 mois de prison ferme ce lundi par le tribunal correctionnel de Bordeaux (Gironde), pour avoir fait subir un calvaire mortel à un chiot de 5 mois.


Le mis en cause était jugé ce lundi en comparution immédiate à Bordeaux notamment pour « acte de cruauté » sur une chienne âgée de 5 mois qui est décédée la semaine dernière explique Ouest-France. Il a été condamné à 18 mois de prison ferme et a été incarcéré à l’issue de l’audience.

Le prévenu a également été condamné à une interdiction à vie de détenir un animal. Une mesure qui avait été réclamée par Me Patrice Grillon, avocat à Paris de l’association Stéphane Lamart et de la société nationale pour la défense des animaux, parties civiles.

Le mis en cause avait déjà été condamné à Dijon (Côte-d’Or), en 2016, pour des violences sur le chien d’un tiers et comparaissait en état de récidive légale.

Des violences sur son hôte

Il a aussi été reconnu coupable de violences sur personne vulnérable, en état d’ivresse. La victime, placée sous curatelle renforcée qui est un ancien sans domicile fixe, hébergeait le prévenu, « un marginal », durant le confinement, à Pessac selon Me Grillon.


L’homme de 65 ans a subi des « brimades » et des « violences ». Il a finalement décidé de prévenir la police le 6 mai dernier.

Relégué sur le balcon « dans ses excréments »

La petite chienne prenait des coups de manière répétée « alors qu’elle était déjà fragilisée après des précédentes violences de son propriétaire en mars, qui avaient nécessité une opération », a expliqué l’avocat. Le chiot était devenu le « souffre douleur » du mis en cause qui l’avait mis sur le balcon « dans ses excréments ». Des voisins avaient également alerté la police après avoir entendu les hurlements d’un chien.

L’animal est malheureusement décédé dans une clinique vétérinaire, rapidement, suite à une hémorragie compatible avec des coups.