Bordeaux : Un homme interpellé après la diffusion de la vidéo de sa bagarre avec une femme dans un bus


Un différend au sujet du port du masque a dégénéré entre deux usagers d'un bus à Bordeaux. (capture vidéo Twitter / @i_ssa92)

Un différend entre deux usagers d’un bus de Bordeaux, au sujet du port du masque obligatoire dans les transports en commun, a dégénéré en bagarre. Le jeune homme qui s’est battu avec une passagère a été identifié et interpellé.

La vidéo est devenue virale dès sa publication sur les réseaux sociaux. Les faits ont eu lieu le 15 mai dernier. Dans cette séquence qui dure moins d’une minute trente, on peut voir une bagarre qui oppose deux passagers d’un bus de la ligne 15 à Bordeaux (Gironde).

Alors que le port d’un masque est obligatoire dans les transports en commun, l’homme a fait semblant de mettre celui qu’on lui tendait pour que le bus puisse repartir. Il s’en est ensuite rapidement débarrassé, rapporte Sud Ouest.

Une bagarre éclate dans le bus

Offusquée, une passagère lui en a fait la remarque et s’est retrouvée sous un flot d’insultes et de menaces. Paroles auxquelles elle a répondu, et un échange de coups a eu lieu.

La bagarre s’est déroulée sous les yeux des passagers, dont certains sont restés stoïques, tandis que d’autres se sont interposés. Finalement, l’usager récalcitrant au port du masque a été dissuadé de rester dans le bus par plusieurs personnes, et il s’en est allé.


 

Choquée, la jeune femme a déposé plainte. Examinée par un médecin, elle s’est vu délivrer 6 jours d’Incapacité totale de travail (ITT). Les policiers ont été chargés d’enquêter sur cette affaire qui a pris d’importantes proportions sur internet : la vidéo a été visionnée plusieurs centaines de milliers de fois depuis sa publication.

Interpellé et placé sous contrôle judiciaire

Les autres passagers ont pu garder l’anonymat grâce à leur masque, mais le fait que  l’homme impliqué dans la bagarre n’en portait pas a facilité le travail d’enquête. Il a été identifié et interpellé ce jeudi en fin d’après-midi, sur la place de la Victoire à Bordeaux.

Son interpellation n’a pas été des plus calmes et il a outragé les policiers. Placé en garde à vue, il a ensuite été déféré au parquet de Bordeaux ce samedi matin.

Le jeune homme n’a alors pas eu d’autre choix que de porter un masque à cette occasion. Il a été libéré sous contrôle judiciaire, en attendant son procès qui doit se tenir en septembre, devant le tribunal correctionnel.