Bouches-du-Rhône : Un ado de 13 ans décapité et démembré, le tueur présumé abattu par la police


Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Le corps démembré d’un adolescent a été retrouvé dans un sac à Tarascon (Bouches-du-Rhône) par la police, dans la nuit de dimanche à lundi. Les forces de l’ordre ont retrouvé le meurtrier présumé de 32 ans peu après qui a été neutralisé mortellement par balle.

Les policiers ont été alertés par un témoin habitant à Tarascon dans la nuit de dimanche à lundi, vers 23 heures. Ils se sont rendus sur place et ont brisé la porte d’un logement, puis ont découvert le corps d’un adolescent de 13 ans, démembré et décapité, dans un sac selon nos informations, confirmant celles d’Europe 1.

La victime serait un mineur qui était en fugue depuis 48 heures, vivant à Marseille. La tête du défunt, qui avait été en partie mangée selon Le Parisien, a été retrouvée dans un seau, dans la salle de bain. Le reste de son corps démembré avait été placé dans un sac. L’habitant, connu pour des problèmes psychiatriques mais également pour des faits de violences, était absent.

L’adolescent devait rejoindre sa mère

Les forces de l’ordre se sont lancées à sa recherche. L’homme de 32 ans a été localisé quelques heures plus tard par la police à Arles, puis a été neutralisé mortellement dans des circonstances qui ne sont pas connues à ce stade.

Deux enquêtes ont été ouvertes : l’une confiée à la police judiciaire pour le meurtre de cet adolescent et la seconde à l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) suite au tir mortel des policiers. Selon les premiers éléments, le mineur était censé rejoindre sa mère qui habite la même rue que le tueur présumé précise Le Parisien.