Bracelets électroniques : la surveillance en panne durant plusieurs heures en région parisienne lundi

Illustration. (shutterstock)

Une panne a touché le système qui gère l’ensemble des bracelets électroniques ce lundi, durant plusieurs heures, en région parisienne.

Tous les bracelets électroniques gérés par la direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris ont connu une panne durant plusieurs heures ce lundi rapporte BFMTV. La société Thalès, qui gère le dispositif de contrôle des personnes placées sous surveillance électronique, a informé lundi l’administration pénitentiaire de l’interruption de son service durant 5h20 : de 16h30 à 21h50.

Les autorités ont donc été, durant près de six heures, dans l’incapacité de surveiller les individus placés sous bracelet électronique, que ce soit pour des délits ou des faits de terrorisme. La panne a également concerné les bracelets anti-rapprochement attribués aux ex-compagnons violents. Toutefois, aucun incident n’aurait été recensé à ce stade a assuré l’administration pénitentiaire.

« C’est une panne informatique qui aurait pu avoir de grandes conséquences. Fort heureusement, il n’y a pas eu de surincidents », a confirmé Yoan Karar, secrétaire général adjoint syndicat FO-justice, à la chaîne d’informations, ajoutant que « les détenus n’ont pas été au courant de cette panne ».

Le directeur de l’entreprise chargée de la gestion du logiciel SAPHIR a été convoqué par la direction de l’administration pénitentiaire ce mardi matin afin de fournir des explications au sujet de cette panne.