Burkina Faso : Au moins 37 morts et 60 blessés dans une attaque contre une société canadienne


37 personnes ont été tuées, 60 autres blessées dans une attaque à 40 km de la mine Boungou. (capture écran Google map)

Un convoi transportant des employés de la société minière canadienne Semafo a été attaqué par des hommes armés « non identifiés » dans l’est du Burkina Faso ce mercredi.

Une attaque contre un convoi d’employés burkinabés de la société minière canadienne Semafo a fait au moins 37 morts et 60 blessés selon le bilan donné par les autorités locales ce mercredi, dans un communiqué.

Cinq bus transportant du personnel, des entrepreneurs et des fournisseurs liés à la compagnie minière ont été pris pour cible, alors qu’ils étaient escortés par des militaires explique France 24. L’attaque meurtrière s’est produite « dans la matinée » par « des individus armés non identifiés », a précise le gouverneur de la région de l’Est, le colonel Saidou Sanou, dans un communiqué.

L’entreprise canadienne Semafo a présenté ses condoléances « aux familles des victimes » et exprimé « son soutien résolu aux forces de sécurité du Burkina Faso » dans un communiqué.

Depuis près de cinq ans, le Burkina Faso est visé par des attaques djihadistes qui se sont multipliées, en particulier dans le nord et l’est du pays, et qui ont fait près de 649 morts écrit le média.