Cahors : Le commissariat attaqué au cocktail Molotov, la voiture d’un policier détruite


La voiture d'un policier a été incendiée. (photo Alliance Police Nationale)

Le commissariat de Cahors (Lot) a été la cible d’une attaque au cocktail Molotov ce vendredi soir. La voiture d’un policier a été totalement détruite.

Plusieurs cocktails Molotov ont été lancés dans la cour du commissariat de Cahors vers 22 heures. La voiture personnelle d’un policier s’est embrasée et a été entièrement détruite.

L’incendie s’est propagé à un véhicule de police sérigraphié et à la voiture d’un autre policier précise le syndicat Alliance Police Nationale de la région, dans un communiqué de presse. Les deux voitures ont été endommagées.

Une « montée en puissance des violences urbaines dans les milieux ruraux »

« Heureusement personne ne se trouvait dans la cour ou dans un véhicule au moment de l’attaque qui n’a, quant à présent, pas été revendiquée et dont le mobile reste inexpliqué », indique l’organisation syndicale, qui « condamne fermement cette violence envers les institutions et plus particulièrement celles à l’encontre des policiers ».

Il n’y a heureusement aucun blessé à déplorer et une enquête a été ouverte. Les policiers pourront exploiter les images de vidéosurveillance pour tenter d’identifier le ou les auteurs de cet acte. « Devant la montée en puissance des violences urbaines dans les milieux ruraux », le syndicat Alliance « affirme qu’il est nécessaire de renforcer la police nationale en effectifs et en moyens matériels », peut-on également lire.