Calvados : 2 fillettes déterrent un obus dans le jardin familial, les démineurs ne peuvent pas intervenir


L’obus découvert par deux fillettes dans le jardin familial de leur maison secondaire située dans le Calvados (DR).

La famille a été quitte pour une belle frayeur.

Ce dimanche vers 18 heures, deux fillettes, qui jouaient dans le jardin de la maison familiale à Trouville-sur-Mer (Calvados), ont déterré sans le savoir un obus. Fières de leur trouvaille, elles l’ont ramené à leur parents.

Indisponibles, les démineurs leur donnent des consignes

Alertée, la Police Municipale a confirmé le danger potentiel de l’obus et a avisé la Police Nationale. À leur tour sollicités, les démineurs n’ont pas pu intervenir en raison des cérémonies du 75ème anniversaire de D-Day.

« Et là, surprise, on me donne la marche à suivre pour mettre en sécurité l’obus. Placer l’obus dans un seau avec du sable en attendant que le service de déminage vienne. Je n’étais pas plus rassuré que cela. Même si au téléphone, mes interlocuteurs semblaient très sereins, et estimaient qu’il n’y avait pas de danger imminent », témoigne le père de famille.

L’obus découvert par deux fillettes dans le jardin familial de leur maison secondaire située dans le Calvados (DR).

Les policiers, non formés au déminage, prennent le relais

Vu la situation, les enfants et la mère de famille se sont mis à l’abri chez des voisins. Le père est resté sur place avec les fonctionnaires de la Police Nationale.


Ces derniers ont suivi les consignes des démineurs à la lettre. « Tout le quartier était dehors, un fourgon de la police municipale, la police nationale, on n’a pas l’habitude de voir cela ici », raconte le père de famille à Ouest-France.

Le déminage interviendra dans la semaine

La famille a pu regagner son domicile vers 21 heures, alors que l’obus s’y trouvait toujours, mais dans un seau rempli de sable cette fois. Les démineurs ont informé les habitants qu’ils passeraient dans la semaine pour neutraliser l’engin.